Letelegraphe.com

Site d'actualités

Les politiciens détruisent ce pays

4 min read

Interviewé ce jeudi sur une plateforme le jeune juriste Ange GBETSOGBE s’est prononcé sur la situation politique actuelle du pays. La rédaction télégraphe.com a pris soin de publier quelques extraits pour vous.

Bonjour M. GBETSOGBE

Ange: Bonjour compatriote et bonjour à tous.

Que pensez-vous de la situation politique actuelle du pays?

Ange: La situation politique du Togo n’a jamais été ce que le peuple togolais a toujours voulu! C’est pourquoi je pense qu’il n’est même pas question qu’on parle d’une situation actuelle! Le Togo comme il va politiquement n’est pas de nature à mettre le peuple togolais en sécurité. Nous avons toujours penser qu’il serait judicieux à un moment donné de notre histoire, de passer à autre chose, de commencer par poser les bases d’un développement durable et ce développement je pense serait compromettant si nous n’avons pas une stabilité politique préalable. Il faut que l’on pense sérieusement à cela.

Quelle opinion faites vous aujourd’hui des politiciens togolais ?

Ange: Les politiciens ont détruit ce pays. Je vous assure que le peuple togolais a été toujours abandonné, trahit, trompé par des individus qui n’avaient que pour objectifs l’argent. Ça je le dis dans tout les sens du terme. Lorsque vous constatez aujourd’hui un refroidissement spontané du peuple togolais, ça a une signification qui ne dit pas son nom. C’est pourquoi je pense qu’il est temps que le peuple togolais laisse de côté le fanatisme politique. Je ne sais pas pourquoi nous aimons les politiciens plus que notre propre dignité! Même si le politicien fait mal on le suit, même s’il n’est qu’un moins à rien on le suit juste parce que nous sommes fans de lui; mais en politique ça marche pas comme ça! Il faut que le Togolais apprenne à devenir d’abord fan de lui-même, de son propre développement ! c’est le seul moyen pour nous de commencer par poser les premiers pas ou les actes de notre propre développement. L’initiative à la base est importante, il faut qu’on cesse de suivre des politiciens qui ne font que du business politique.
Pensons à nous-mêmes, à notre génération, à nos enfants pour prendre notre destin en main. La révolution est à l’intérieur de nous-mêmes.

Aujourd’hui c’est le gouvernement de Mme Dogbé qui est à la commande, quelle analyse faites-vous sur ce gouvernement ?

Ange: Voyez-vous j’ai beaucoup d’admiration pour le gouvernement actuel dont à sa tête Mme Dogbé! J’étais quand-même fier de constater qu’elle fait aujourd’hui des choses que beaucoup des ses prédécesseurs n’avaient faits avant. Les hommes étaient à ce poste dans ce pays mais n’avaient même pas un mot à dire au peuple togolais sur ce qu’ils foutent exactement! Le problème est complexe, il faut que Mme Dogbé ait les moyens de sa politique, si elle pense vraiment faire la différence alors qu’elle prouve au peuple togolais qu’elle est vraiment la solution à leurs problèmes sans quoi, sa nomination au poste de premier ministre ne servira à rien au peuple togolais.

M. Agbeyomé de sa part continue de réclamer sa victoire aux élections de 2020, quelle opinion avez-vous également sur cette situation?

Ange: Mais voyez-vous Monsieur nous sommes dans un régime démocratique! Bon voilà si nous ne nous sentons pas encore dans une véritable démocratie puisque les critères juridiques sont là, nous avons opté quand-même pour cette dernière ! Alors je ne vois pas la raison pour laquelle un candidat qui est lésé à une élection s’il le prouve, puissent réclamer sa victoire! Si M. Agbeyomé estime qu’il est vainqueur de l’élection de 2020 je pense que c’est le peuple togolais qui l’a voté et donc que ce peuple revendique le pouvoir ! C’est simple. Mais si le peuple reste tranquille, ça veut tout simplement et purement dit qu’il a plutôt voté pour celui qui est au pouvoir ! Alors nous devons donc éviter d’hésiter s’il s’agit d’une question présidentielle, seul le peuple décide et s’il décide pour Jésus il décide pour Jésus, s’il décide pour Barabbas, il décide pour Barabbas.

Quel Togo rêvez-vous pour la jeunesse togolaise et comment comptez-vous contribuer pour sa réalisation?

Ange: Je veux un Togo où il y’a d’emplois, un Togo où on peut manger trois fois par jour et subvenir aux besoins de la vieillesse!
Rendre la vie et la condition humaine décente.
C’est mon combat.
Et je pense que dans les jours, mois à venir je commencerai par poser plus d’actes concrets dans ce sens. Nous devons maintenant agir. La jeunesse doit avancer, faire bouger les choses. C’est notre devoir et cela s’impose à nous.

Ange Kokou GBETSOGBE merci d’avoir accepter notre invitation et on espère vous revoir bientôt !

Ange: C’est moi qui vous remercie.

Gérard Arouet

Please follow and like us:
Pin Share