Letelegraphe.com

Site d'actualités

Togo-Enquête : «Les services administratifs ne recrutent pas de stagiaires» confie un cadre de service. Qui formera donc nos cadres de demain ?

2 min read

Cela devient quasiment une norme qui s’établit dans les administrations publiques au Togo. Les étudiants en sortant de la Fac ont du mal à s’intégrer professionnellement et ceci à part le fait qu’il y a un manque cruel d’emploi, les administrations publiques n’aiment pas accueillir les étudiants pour de simples stages.

D’après une enquête menée par letelegraphe.com, les agents de ces administrations disent ouvertement aux étudiants qu’ils ne recrutent pas de stagiaires. Aussi il convient de souligner le fait que pour l’administration, elle ne dispose pas d’argent pour payer les stagiaires, chose étonnante et aberrante. On s’est finalement poser la question de savoir qui remplacera donc ces agents en fonction ? N’iront-ils plus à la retraite ? Et si c’est négatif, ne mourront-ils plus ?

Un jeune auditeur de master à l’université de Lomé s’est confié à nous en ces termes : “J’ai fini mon Master 1 et j’ai cherché de simple stage fatiguer. Parfois les cadres administratifs me disent qu’ils ne recrutent pas les stagiaires dans les administrations publiques. Les larmes ont failli couler de mes yeux. Je suis rester sans rien faire jusqu’à présent ! Même pour stage certains me disent de contacter les relations.”

Si telle est la situation à quoi bon pour les jeunes de s’adonner encore aux longues études ? Notons que déjà dans un pays normal avoir le niveau Bac +4 vous permet largement de gagner votre vie mais tel n’est pas le cas au Togo.
La situation éducative devient de plus en plus inquiétante et si rien n’est fait, les étudiants deviendront des premiers drogués au Togo et constitueront des fléaux pour l’État.

Gérard Arouet

Please follow and like us: