Letelegraphe.com

Site d'actualités

Covid-19- combinaison de 2 vaccins au Togo, l’inquiétude gagne les esprits : allons-nous tout droit à l’abattoir?

2 min read

Avec le coronavirus rien n’est pris pour argent comptant. Ce qui est refusé hier peut être accepté aujourd’hui, parce que personne ne maîtrise totalement la maladie. Et donc la prudence doit être de mise.

Alors qu’au départ une combinaison de deux vaccins différents n’est pas recommandée aujourd’hui, les études récentes estiment que la combinaison a des effets avantageux, chose étonnante.

Le Togo a décidé d’autoriser la combinaison d’Astra Zeneca et le Pfizer à ceux qui sont dans l’attente de la deuxième dose d’Astra Zeneca. A noter qu’il y a plusieurs semaines que ceux-ci attendent ce vaccin qui est épuisé sur le territoire national. Et pour pallier ce manque, le gouvernement autorise la combinaison Astra Zeneca-Pfizer.

Cette association débute à partir du 26 août 2021 pour les citoyens ayant reçu la première dose du vaccin Astra Zeneca, annonce le gouvernement à travers un communiqué.

Une association qui selon le gouvernement va donner un coup de pouce à la campagne de vaccination contre le coronavirus qui poursuit son aventure dans notre pays, puisque le Togo a acquis plusieurs vaccins notamment Sinovac, Pfizer, Johnson and Johnson sans oublier l’Astra Zeneca. Mélange de deux vaccins, on se demande si nous ne courons pas un grand danger à s’adonner à cette étude expérimentale qui ne dit pas son nom et qui risque de nous tuer à l’avenir.

Pourtant le gouvernement rassure la population sur l’efficacité de l’association de ces deux vaccins, une association démontrée efficace dans plusieurs pays et il compte fortement sur la mobilisation de tous pour la participation effective à cette campagne de vaccination dans la lutte contre la pandémie.

Gérard Arouet

Please follow and like us: