Letelegraphe.com

Site d'actualités

Togo – Conditions de vie et de travail misérables !

2 min read

20 milles francs CFA par mois comme salaire pour un Enseignant du Collège.

Dans son Contrat de travail au CEG – TANNOU, on pouvait lire clairement en son article 4 alinéa b « Pour l’année 2020-2021, l’émolument mensuel convenu avec sa présence effective au poste est (en lettre et en chiffre) vingt mille francs (20.000 F) ».

Chose étonnante, l’on se pose la question de savoir par quelle alchimie l’enseignant pouvait arriver à survivre dans une période où le coût de la vie va de mal en pis avec l’appauvrissement des 3/4 de la population togolaise.

Ils s’en n’étaient pas restés là, il était même fait mention à l’enseignant qu’il pourrait être sanctionné en cas de bavures.

L’éducation togolaise a du plomb dans l’aile. Tout semble désastreux et même ceux qui sont engagés à l’instar des enseignants pour former la génération de demain se retrouvent dans des conditions de travail et de vie misérables.

Le Togo fait partie des pays où le système éducatif n’arrange pas financièrement l’enseignant. Très en retard par rapport aux salaires payés aux enseignants dans les autres pays de la sous région, le professeur Dodzi KOKOROKO se bat corps et âme comme l’a souligné certaines personnes engagées dans le pays, pour rendre le système éducatif plus performant mais malheureusement les questions de fonds constituent une autre réalité à laquelle le ministre doit tenir compte sans quoi tout le travail sera sans considération majeure.

Gérard Arouet

Please follow and like us: